BLOG - Aéromorestel

Aller au contenu

ATO, RTO, BTO ou DTO?

Aéromorestel
Publié par dans A-C-M ·
A la recherche de la « troisième voie »…
Publié le par AEROVFR
[image:image-0]

Après les ATO, RTO, BTO, la dernière désignation pourrait être DTO…

Après l’Approved Training Organisation (ATO) – classification des  organismes de formation qui restera en vigueur pour les écoles  professionnelles et les aéro-clubs le souhaitant – l’évolution  réglementaire de l’EASA, pour proposer une « troisième voie », celle  comprise entre les organismes déclarés actuels (OD) et les ATO envisagés  un temps pour toutes les structures, est passée ces derniers mois par  les Registered Training Organisation (RTO) puis les Basic Training  Organisation (BTO).
Aux dernières nouvelles, la nouvelle lettre à la mode à Cologne  serait le D pour Declared Training Organisation (DTO), d’après une  proposition faite par la France. Ceci a été proposé le 19 mai dernier au  groupe de travail de l’EASA en charge de ce dossier prévu pour entrer  en vigueur le 8 avril 2018 au plus tard, soit trois ans après la remise  dans les tiroirs du dossier « ATO pour tous ».
Cette « troisième voie » pourrait ainsi prévoir des « organismes  déclarés » devant remplacer les « organismes déclarés » (OD) actuels  sans imposer les contraintes liées aux ATO. Le nom reviendrait ainsi à  la case départ mais avec un contenu cependant différent. Les audits  prévus seraient ainsi remplacés par des… inspections. Resteront en  place, à un niveau qui reste encore à formaliser en pratique : les  manuels de formation, un système de gestion de la sécurité (SGS) mais  simplifié par rapport aux précédents projets, une revue des normes  d’instruction au sein de l’organisme de formation.    ♦♦♦



Aucun commentaire


facebook
.
Retourner au contenu